Livres

renversement


Editions Paris Expérimental, 2009
Collection Sine qua non
Format 14x18 com
172 pages noir et blanc
ISBN 9782912539397. 20 €

À l'heure du cinéma d'exposition et de la diffusion des films sur les écrans domestiques de l'ordinateur ou du téléphone mobile, le cinéma semble être l'objet d'une profonde transformation. Est-il renversé, au sens d'une fin de règne, par de nouveaux médias et de nouvelles pratiques, ou inverse-t-il, en termes dialectiques, ses propres éléments en vue de sa relève ? « L'envers vaut l'endroit », écrit Jean Epstein dès les années vingt. Curieusement, le motif du renversement, qu'il soit optique, plastique, dramatique, structurel ou musical, a longtemps hanté l'histoire du médium.

 

Écrits de 1999 à 2008, ces textes participent d'une réflexion sur le devenir du cinéma et son possible renversement. À travers la géométrie euclidienne, le paradoxe de la foudre ou le devenir-animal, la première partie explore les enjeux spéculaires de l'optique et de la métamorphose tels qu'ils se manifestent au sein du cinéma muet ou expérimental, indices d'une puissance protéenne du cinéma. La deuxième partie s'attache à la description de quelques œuvres à mi-chemin du cinéma et de l'art contemporain qui inquiètent, par le biais de réflexions plastiques ou dramatiques, les lignes de démarcation établies entre le dispositif et la mise en scène, le film et l'installation, l'auteur et sa disparition, le cinéma et sa clôture. La troisième partie développe plus particulièrement l'aspect théorique, voire spéculatif, de ces transformations ; la figure du post-mortem, la virtualité originaire du montage, l'usage contemporain du téléphone mobile ou du tourisme constituent autant de réfractions du cinéma dans un milieu nouveau. Sous l'énigme de ces subtiles équations, ce recueil d'articles propose également divers exercices d'admiration.

SOMMAIRE

Le cheval d’Ezra Pound / La foudre A + B / Cryptogramme pour Buster Keaton/ Les nuages d’Hamlet / Logogriphe pour Michael Snow / Avant/après (Note sur les films de Sarkis) / L’image dans la fenêtre (Notes sur trois films de Jean-Claude Rousseau) / Éloge de Naomi Kawase / Le cinéma est une invention post mortem / Virtualité du montage / Variations sur le mobile / Du tourisme considéré comme un des beaux-arts.